Si vous souffrez d’une de ces 5 maladies vous devriez arrêter de consommer de l’ail
Articles Blog

Si vous souffrez d’une de ces 5 maladies vous devriez arrêter de consommer de l’ail

September 21, 2019


L’ail est riche en nutriments essentiels, entre autres des vitamines B1, B6 et C, du calcium, du cuivre et du sélénium. Sa consommation régulière permet de prévenir l’apparition de certaines maladies et de renforcer le système immunitaire. Il est conseillé de le manger cru, car une fois cuit il perd un grand nombre de ses vertus médicinales. Les bienfaits de l’ail; Une meilleure santé cardiaque; L’ail améliore la circulation sanguine, baisse le mauvais cholestérol (LDL) et prévient les maladies cardiaques. Il permet de ralentir le durcissement des artères susceptible de provoquer une crise cardiaque ou un infarctus cérébral. Pour une meilleure santé cardiovasculaire, il est recommandé de consommer une à deux gousses d’ail le matin à jeun. Afin de bénéficier au mieux de ses vertus, pelez et coupez l’ail trente minutes avant de l’ingérer afin de favoriser la formation de composés soufrés (principes actifs responsables des effets thérapeutiques). Un système immunitaire stimulé; Riche en vitamines C et B6 et en minéraux (sélénium et manganèse), l’ail possède des actions antioxydantes et antibactériennes qui permettent de stimuler le système immunitaire, Un traitement contre les allergies; Les vertus antivirales et anti-inflammatoires de l’ail permettent à l’organisme de se défendre face aux éventuelles allergies. renforcer les défenses de l’organisme et lutter contre les infections. Il aide également à soulager l’inflammation des voies respiratoires causée par la rhinite allergique. Les personnes sujettes aux allergies doivent prendre un supplément d’ail chaque jour (soit en mangeant des gousses soit en prenant des gélules à l’extrait d’ail) durant la saison des allergies. Certaines personnes ingèrent l’ail comme un remède naturel (soit sous forme naturelle soit sous forme d’extrait), elles doivent néanmoins limiter voire cesser sa consommation si elles sont atteintes de certaines maladies car cela risquerait d’entrer en interaction avec leur traitement ou d’aggraver leur état. Được bảo trợ: Tiếng Anh Doanh nhân Les contre-indications de l’ail; Ces contre-indications ne concernent pas les personnes qui utilisent l’ail pour assaisonner leurs plats, seulement celles qui le consomment régulièrement dans le cadre d’un traitement naturel. La digestion; L’ail n’est pas toujours facile à digérer, c’est la raison pour laquelle les personnes qui souffrent d’inflammations gastriques, de remontées acides provenant de l’estomac, de reflux et d’ulcère, doivent limiter voire arrêter leur consommation afin de ne pas agresser leur flore intestinale et leurs muqueuses. Avant d’utiliser l’ail comme remède naturel, parlez-en à votre médecin. La coagulation sanguine; Les personnes atteintes de problèmes relatifs à la coagulation sanguine et qui souffrent de saignements abondants doivent proscrire l’ail de leur alimentation car il agit comme un véritable anticoagulant. Cet effet risquerait donc d’aggraver votre état et d’entraîner un risque d’hémorragie. Quant aux personnes qui sont sur le point de subir une intervention chirurgicale ou qui viennent de se faire opérer, elles doivent éviter également d’ingérer de l’ail car son pouvoir anticoagulant risquerait de ralentir voire gêner leur guérison. La grossesse et l’allaitement; Concernant les femmes enceintes, l’usage alimentaire de l’ail ne pose aucun problème. Mais son usage thérapeutique est déconseillé à cause de son pouvoir anticoagulant. Quant à celles qui viennent d’accoucher et qui allaitent, la consommation de l’ail doit être fortement réduite car le goût est transmis par le lait maternel et cela risquerait d’être fort désagréable pour votre bébé. Interaction avec des traitements; L’ail ne doit pas entrer en interaction avec certains médicaments, notamment ceux qui traitent les troubles de la thyroïde, l’infection du VIH, l’hyperplasie bénigne de la prostate, et le diabète. Les personnes qui suivent d’autres traitements médicaux doivent également demander conseil à leur médecin afin qu’il les renseigne sur les éventuels effets secondaires. L’hypotension; L’ail est connu pour être un hypotenseur naturel, même s’il est fortement recommandé pour soulager l’hypertension, il est néanmoins conseillé de limiter sa consommation en cas de pression artérielle basse car il fait baisser la tension de 10%. Les personnes souffrant d’hypotension doivent donc procéder avec prudence et éviter tout type de traitement thérapeutique à base d’ail.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *